Le contenu est roi ! Que l’on parle d’inbound marketing, de content marketing ou de brand content, le contenu est un élément central. Vous êtes sceptique ? Je vous présente dans cet article 6 raisons de mettre en place une stratégie de contenu.

1/ Développer l’image de marque

 

Le contenu permet de donner vie à un projet et à une marque. Il leur donne une identité à condition de bien choisir les mots et les émotions que l’on souhaite susciter.

Le storytelling est une belle technique pour affirmer ses valeurs et mettre en avant ses atouts sans être dans de la publicité intrusive. Une rubrique détaillant clairement les engagements en matière de RSE est également une bonne idée si cela constitue l’ADN de la marque.

Bien sûr, il est tout à fait possible d’utiliser différents médias pour parvenir à cet objectif de brand content. La vidéo et les images étant complémentaires au contenu purement textuel.

Le plus important reste de garder un fil conducteur et un discours cohérent avec la stratégie de communication.

 

2/ Créer du trafic

 

améliorer trafic SEO

Le contenu ne doit pas être uniquement pensé pour les robots. Ce fut un débat fréquent lors de mes précédentes expériences professionnelles où j’étais plutôt un geek du SEO !

Malgré cette affinité pour le SEO, je reste en effet persuadé qu’il faut toujours faire les arbitrages en faveur des lecteurs.

Tout est donc question d’équilibre entre un contenu passionnant et une optimisation SEO on-site satisfaisante. De toute façon, c’est avant tout une stratégie de netlinking qui fera ensuite la différence.

Le trafic viendra donc de l’amélioration progressive du référencement naturel avec le temps. Mais également de la viralité de certains contenus qui seront adaptés pour le partage sur les réseaux sociaux.

Dans cette logique, la création d’un espace de type blog est une stratégie classique. Mais il faut tenir sur le long terme, produire régulièrement du contenu et ne pas se décourager trop vite face au faible trafic des débuts.

 

ne jamais abandonner

 

3/ Créer de la confiance et susciter l’envie

 

Un contenu bien référencé et partagé apporte du trafic. C’est une bonne chose mais ce n’est pas suffisant. La prochaine étape ? Intéresser le lecteur, créer un lien avec lui et lui donner envie d’en savoir plus sur votre marque ou votre projet. C’est là que le travail de copywriting est essentiel.

A cette étape, il faut se fixer un objectif clair pour chaque contenu créé. Cela peut être de collecter une adresse email pour recevoir la newsletter ou via le téléchargement d’un livre blanc. L’objectif attendu peut être aussi une inscription sur les réseaux sociaux ou la récolte de commentaires.

Le prospect sera alors de plus en plus engagé, reviendra régulièrement lire vos contenus et passera d’un statut de prospect froid à prospect tiède.

 

4/ Vendre

 

Si vous avez bien respecté les étapes précédentes, il faut maintenant soigner la suite du parcours pour donner envie à votre prospect de devenir client. C’est bien sûr l’étape critique de l’entonnoir de conversion qu’il ne faut pas rater !

Le copywriting des fiches produits est élément central: le contenu doit être suffisamment fourni tout en allant à l’essentiel. La page de vente prendra soin d’intégrer des éléments de réassurance et de susciter le désir de l’internaute.

Si vous avez collecté des adresses emails, les séquences d’emails marketing devront être ciblées et ne pas être agressives. Il faut par exemple continuer de séduire les prospects « tièdes » avec du contenu informatif tandis qu’une approche plus commerciale et dans la séduction pourra être tentée avec les prospects chauds. C’est qu’on appelle le lead nurtering.

Une nouvelle fois, le contenu ne fait pas tout. Suivant les activités, un appel téléphonique ou un rendez-vous physique seront nécessaires pour finaliser l’affaire. Cette rupture de canal ne doit cependant pas engendrer de perte de traçabilité du parcours client.

 

stratégie de contenu

 

5/ Fidéliser

 

Le travail ne s’arrête pas à la première commande d’un client. Rien n’est jamais acquis définitivement. Le client est aujourd’hui de plus en plus volatile et il faut continuer de le séduire.

La mise en place d’une stratégie de contenu continue donc. Il faut régulièrement rappeler que vous existez sans être trop intrusif. Pour aller plus loin, il est nécessaire de maintenir un lien avec la marque, par exemple autour de ses valeurs et de ses engagements RSE.

Une newsletter régulière est un outil intéressant. L’idéal est de ne pas l’axer que sur du contenu commercial. Une animation régulière sur les réseaux sociaux est également utile pour prolonger ce sentiment d’appartenance à une marque ou à un projet.

 

le contenu est roi

 

6/ Soigner sa réputation

 

Ce point est finalement assez transverse à la stratégie de contenu. Vous vous en doutez, de plus en plus de gens font une recherche approfondie sur Google. Ils scrollent plusieurs pages de résultat sur la requête « marque » et font des requêtes du type « avis + marque ».

Il est donc indispensable de faire un mini-audit google.

Cela peut arriver d’avoir quelques résultats négatifs. Créer du contenu de qualité bien référencé pour « noyer » ces retours est alors nécessaire pour préserver votre image de marque.

Mais si les commentaires ou articles négatifs sont très nombreux, le contenu ne fait pas tout. Il faudra chercher plus loin : attaque déguisée de concurrent ou réel problème de qualité de vos produits ou services par exemple.

Tout l’enjeu est de créer des contenus qui ne soient pas noyés dans la masse et adaptés à votre cible.
Je peux vous accompagner sur ce sujet.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour ne pas rater les prochains articles!

Merci pour votre inscription.

Share This