Qui se cache derrière le freelance ?

Passionné de nature et de montagne, j’aime arpenter les sentiers pour me dépenser et rechercher l’inspiration.

Mes aventures, je les raconte sous un angle plutôt sportif sur mon blog www.reveurdetrail.fr. Environ 5000 personnes me rendent ainsi visite chaque mois et j’entretiens le contact avec les 1 400 abonnés à ma newsletter.

Ces aventures, je les prolonge en passant actuellement le diplôme d’accompagnateur en montagne.

Je n’ai pas pour habitude de prendre les chemins les plus faciles afin de ne pas tomber dans l’ennui ! Après un master en management à l’IAE de Grenoble, j’ai passé 9 ans à travailler la présence digitale d’une grande entreprise.

J’ai connu une belle ascension en pilotant des projets digitaux dont un d’envergure internationale. J’ai travaillé sur des problématiques passionnantes de marketing digital : SEO, tunnel de conversion, plan e-marketing…

 

 

 

Mais je n’ai pas vu venir le brouillard… Je me suis égaré, sans carte ni boussole. Plus rien n’avait vraiment sens et j’ai fini pas perdre le Nord.

Alors j’ai écouté mes envies profondes pour me laisser guider et retrouver le bon chemin ! Nous allons travailler longtemps alors autant se rapprocher de ce qu’on aime et être là où on se sent vraiment utile.

Mon cheminement m’a amené à remettre mes valeurs au centre de mon projet de vie.

 Il m’a aussi donné la conviction que éthique et business ne sont pas antinomiques. Je pense même que l’avenir passe par là même s’il y aura toujours des sceptiques.

Comme disait Confucius « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

Ce travail je veux le co-construire avec les entreprises et les personnes qui s’engagent et qui ont des valeurs dans lesquelles je me retrouve.

 

Je suis aujourd’hui motivé pour mettre mes compétences en communication à disposition d’entreprises et de projets à impact positif.

Tout projet où les relations humaines occupent une place centrale peuvent  également m’intéresser.

N’hésitez pas à me contacter pour parler de votre projet.